Découvertes du Népal avec les Nomades du Monde


World_Nomads_Nepal_WhereNext_Blog.jpg

Notre Agence De Storytelling Explore Le Népal

Notre agence de storytelling a travaillé avec notre client World Nomads sur leur série de vidéos de voyage en ligne ”Découvertes », filmées sur quatre continents. Nous avons erré dans les rues de Tokyo, bu du Mezcal dans les badlands mexicains, pesé des pingouins en Patagonie et exploré la forêt amazonienne péruvienne.

Pour cet épisode des Découvertes de World Nomad, l’équipe de production de notre agence de narration s’est aventurée dans la nation aux multiples facettes du Népal.

Filmer la Beauté et le Chaos à Katmandou

Notre voyage au Népal a commencé dans la capitale Katmandou, une surcharge sensorielle chaotique d’une ville, où des rues étroites et sinueuses s’ouvrent soudainement sur de larges places et des stupas imposants. C’est un baptême du feu, où toute l’intensité et les difficultés de la vie au Népal sont mises à nu, où la joie et le désespoir se côtoient comme les acheteurs du bazar d’Asan le jour du marché. Katmandou est intangible, vibrante, dans votre visage, sans vergogne, en constante évolution, et se met sous la peau en un rien de temps.

Notre hôte australien de bonne humeur, Will McCloy, a été plongé la tête la première dans ce beau chaos lors de sa première journée dans le pays. Après avoir exploré la place Durbar et les Palais royaux, où il a pu discuter avec un Gurkha en service, il s’est dirigé vers les ruelles claustrophobes du bazar d’Asan, l’un des marchés les plus connus de Katmandou.

Se Frayer Un Chemin À Travers le Bazar d’Asan

Will a tenu à souligner qu’il aime son espace personnel. Il n’a pas besoin de grand-chose, 30cm fera l’affaire, mais dans le bazar d’Asan, c’est hors de question. Les acheteurs et les vendeurs se bousculent au coude à coude avec les touristes, les habitants et les piétons; c’est comme une réalité fantastique de Katmandou réalisée par Steven Spielberg. Mais il y a une beauté saisissante, une sorte de chaos organisé, à la folie du bazar.

Ne Pas Enjamber un Chien Endormi

À ce stade, Will s’est retrouvé à la réception de quelques mots de choix en hindi après avoir enjambé un chien endormi étendu dans la rue devant un temple. Il s’est avéré que c’était un non-non strict, et les mêmes règles s’appliquaient aux chèvres, aux poulets, aux vaches (si vous êtes très grand) et aux singes (si vous êtes assez rapide pour vous en approcher avant de le franchir). Il était au bout de la colère locale pour ce saut vif sur le cabot catatonique, mais il l’a balayé de manière typiquement australienne et a appris quelque chose en même temps. Parfois, ce sont ces moments difficiles de confusion culturelle qui restent le plus longtemps dans la mémoire lorsque vous explorez un nouveau pays.

Un match de cricket « amical »

En tant qu’Australien, Will était naturellement désireux de participer à une compétition sportive avec des locaux. Comme dans son pays natal, les habitants du Népal sont fous de cricket, alors l’équipe de production s’est lancée dans un match de cricket local avec une bande sceptique d’enfants locaux. Au moins, ils l’ont fait une fois qu’ils ont convaincu le peuple népalais sans trop de certitude qu’ils pouvaient battre, boler et champ avec un degré raisonnable de compétence. Les Népalais ne se moquent pas du cricket! Notre équipe de production était à un 1-pour-10 hautement irrespectueux lorsque Will est monté au créneau. Et disons simplement qu’il n’y avait pas d’héroïsme de Freddie Flintoff de notre star ce jour-là.

Un Trifecta Culinaire Culturel

Will était désireux de découvrir la nourriture népalaise aussi « localement » que possible pendant son séjour dans le pays. La nourriture népalaise est le résultat du melting-pot culturel (ou devrait-il s’agir d’une marmite?’) d’influences indiennes, chinoises et tibétaines, et cela s’est avéré être un moment fort inattendu pour notre hôte.

Ce trifecta d’influences culinaires se traduit par une gastronomie, avec des notes de chaque culture alimentaire distincte, mais avec un cachet népalais distinctif. Will l’a décrit comme une grande assiette de bonheur chaleureux.

Lentilles et Riz avec des Épices Supplémentaires

La majeure partie de l’exposition précoce de Will à la nourriture népalaise impliquait d’être brûlée par une série de poudres de chili de plus en plus épicées. Pourtant, il était prêt à tout et continuait à plonger virilement dans les bols mystérieux de poudres d’un rouge soupçonneux. Cela a certainement fait une séquence divertissante dans la vidéo finale.

Nos points forts culinaires au Népal comprenaient le momos, une boulette tibétaine cuite à la vapeur qui sera consommée en quantités industrielles (60 à 80 en 10 jours selon une estimation prudente), et le Dal Bhat, un plat de lentilles et de riz servi matin, midi et soir à travers le Népal. Littéralement – à un moment donné de notre voyage, Will a mangé du Dal Bhat pour le petit déjeuner, le brunch, le déjeuner, le thé de l’après-midi, le dîner et comme collation avant le coucher. Il l’a appelé le McDonald du Népal – fiable et le même partout où vous allez.

Alors que nous étions dans la ville de Bhaktapur, nous avons appris à cuisiner des plats traditionnels Newari. Les Newar sont les habitants historiques de la vallée de Katmandou et sont considérés comme les créateurs de son patrimoine historique et de sa civilisation. Ils sont célèbres pour leur cuisine, en particulier le Chhwela, un plat composé de viande de buffle grillée épicée. Nos hôtes ont appris à Will à cuisiner ce plat – il s’agissait d’embrocher la viande de buffle, de mettre le feu à un gros bouquet de tiges de blé séchées et de brûler la viande jusqu’à ce qu’elle soit cuite. Qu’est-ce qu’un peu de lésions pulmonaires légères lorsque le résultat est si délicieux?

Vivre un Mariage Traditionnel

Un mariage népalais est ce que tous les mariages devraient être: peu importe l’heure de la journée, c’est toujours une fête lors d’un mariage népalais. Et nous l’avons découvert de première main lorsque nous avons été gentiment invités à partager l’expérience d’une cérémonie de mariage traditionnelle pendant notre séjour à Katmandou.

Les mariages au Népal ont lieu dans des palais de fête. »Nous étions invités au mariage un lundi après-midi, mais vous auriez pensé que c’était un vendredi soir par les célébrations bruyantes. Will était initialement réticent à prendre les nombreux coups de whisky offerts au milieu de la journée. Pourtant, il s’y est rapidement détendu, enivré par les vibrations lâches et décontractées et l’explosion de couleurs et de bruit qui caractérisent une célébration de mariage népalaise.

Les mariages ici ne sont pas seulement pour les mariés; toute la famille élargie fait partie de la célébration. Les parents organisent généralement le mariage si les caractéristiques du couple correspondent bien aux trente-deux caractéristiques divines.

Le Yin et le Yang d’un mariage népalais

Nous avons assisté aux deux côtés d’un mariage népalais. La première partie implique le côté de la famille de la mariée – ils se rassemblent, assis sur le sol, et font une succession d’offrandes pendant qu’un prêtre entonne une série infinie de prières locales. C’est une affaire profondément spirituelle, le « yin » plus calme au « yang » rauque de la famille du marié.

La deuxième partie est entièrement différente – le marié et sa famille arrivent dans un défilé lâche dans la rue après avoir marché pendant quelques heures pour arriver. Il y a de la musique, de la boisson et de la danse. Finalement, les deux parties se rencontrent et le couple se voit pour la première fois. Alors la célébration commence vraiment.

Notre invitation de mariage népalaise a été un grand succès: Will a eu un peu de danse et beaucoup de whisky. À la fin, nous étions tous épuisés par les montagnes russes d’émotion que nous avons vécues. Mais quelle meilleure façon de se mettre sous la peau de la culture locale en participant à un mariage traditionnel?

Les Religions en Harmonie

Comme pour la culture gastronomique, la religion au Népal est un mélange culturel complexe d’influences et de traditions spirituelles différentes. Le bouddhisme, l’hindouisme et le tantrisme sont les éléments constitutifs sur lesquels la société népalaise est construite et fonctionne à ce jour.

Naturellement, trois religions avec une histoire aussi compliquée et ancienne peuvent difficilement espérer être comprises au cours d’une courte visite dans le pays; Will s’est assis pour de longues discussions avec divers experts religieux et a probablement fini plus confus qu’au début. La seule façon d’essayer honnêtement de comprendre les racines de ces systèmes de croyances était de sortir dans les rues et dans les fêtes religieuses et d’expérimenter de première main la veine profonde de la spiritualité qui traverse la société népalaise.

Dévotion et Mélancolie au Stupa Boudhanath

Le Stupa de Boudhanath, vieux de 1 600 ans, à la périphérie de Katmandou est une oasis de calme dans le désert mouvementé de la capitale népalaise; c’est là que des milliers d’habitants viennent chaque jour faire des offrandes en marchant dans le sens des aiguilles d’une montre autour du grand stupa. Il y avait une force de sentiment et d’esprit si profonde dans cet endroit que Will se sentait assez dépassé et un peu triste. Rien qu’une tasse de thé ne puisse réparer, bien sûr, mais laisser l’émotion faire surface ancrera à jamais ce beau moment dans la mémoire.

Culte et Manèges Forains

Nous avions bien programmé notre voyage au Népal pour en apprendre davantage sur la religion: février fait partie du festival hindou Swasthani d’un mois, l’une des dates les plus importantes du calendrier religieux hindou.

Nous avons pris une folle « heure » de route au nord-est de Katmandou à travers une foule de bus, de tuk-tuks, de vendeurs de rue et de pèlerins jusqu’à ce que nous atteignions les rives de la rivière sacrée Salinadi. Ici, des milliers de personnes par jour viennent se baigner sur les rives du fleuve et offrir des prières à la déesse.

De loin, il n’y a aucun signe de réflexion spirituelle tranquille – la foule se gonfle autour des rives de la rivière, des groupes jouent à chaque coin de rue, tandis que les danseurs tournent et tournoient dans tous les espaces disponibles. Il y a même une balade foraine au cœur de la folie : le  » Welcome Super Dragon Train « . »Will a pris un tour là-dessus, naturellement.

Cependant, Will a fait une découverte surprenante en descendant vers les rives du fleuve, point focal du festival. Il n’y avait peut-être pas de distance physique entre un baigneur et l’autre, mais chaque personne était dans son espace de tête profondément personnel, éprouvant un lien profond entre elle et la déesse qu’elle était venue adorer. C’était la première fois que Will avait l’impression qu’il s’immisçait presque dans quelque chose de sacré.

Suivre les traces du Dalaï-Lama

La dernière étape de notre tournée religieuse au Népal était un monastère tibétain à Pokhara. Il s’agissait essentiellement d’un camp de réfugiés, ayant été fondé au début des années 1960 pour accueillir les Tibétains fuyant les persécutions chinoises dans leur pays natal, sur les traces du Dalaï-Lama. Ce monastère était comme une encyclopédie de centaines d’années de culture et d’histoire du bouddhisme, dégoulinant positivement d’iconographie ancienne et de tapisseries colorées.

Notre guide avait caractérisé le bouddhisme comme la religion idéale pour les cultures occidentales en raison de sa base dans la raison et la pensée critique sur la foi et la croyance. Il l’a décrite comme « une science de l’esprit » plutôt qu’une religion.

Enfin, Will s’est assis avec un moine pour discuter des pratiques bouddhistes. Il était impossible de ne pas convoiter au moins une fraction de la paix et du calme que cet homme rayonnait. Il a décrit l’illumination comme un esprit exempt de souffrance et d’illusion. C’était pour lui le but ultime du bouddhisme. Il semblait avancer rapidement sur le chemin de l’illumination.

La religion au Népal est un mélange complexe de sentiments et d’émotions – elle est à la fois joyeuse, personnelle, réfléchie, extravertie et harmonieuse.

Besoin de notre expertise créative en tant que agence de storytelling? Contacter ici.